Avis Surjeteuse Bernette Funlock 44 – Notre avis

Comparatif : Avis Surjeteuse Bernette Funlock 44

Meilleure Vente n° 1
Bernette Machine a Coudre Chicago 5 - Swiss Design - Quilt e Patwork
  • 200 Points, 10 Boutonnières automatiques dont une boutonnière arrondie, Couture de bouton, 14 Points utilitaires
  • 153 Points décoratifs, 20 Points pour Quilting, 2 Points raccomodage
  • 2 Alphabets (97 caracthères), 4 Mémoires à 20 places chaque, Vitesse de couture réglable, Couture marche arrière, Point d'arrêt couture, Pression du pied réglable
  • Largeur max du point 7mm qui peut etre réglée graduellement, Longueur max du point 4.5 mm, Sytème du crochet Drop-in, Abaissement des griffes de transport
  • Enfileur automatique, Séléction des points par touches, Séléction directe du pont, Arret aiguille position haute/basse, Touche start/stop

Que faire pour sélectionner votre surjeteuse ?

À supposer que vous vous trouvez être fan de couture et que vous façonnez vos vêtements vous-mêmes, vous disposez vraisemblablement déjà une machine à coudre, mais cela dit afin de être apte à vous améliorer et arriver à gagner du temps, vous envisagez d’acquérir votre surjeteuse. Malheureusement, vu le tarif pour ces machines, il convient préalablement parfaitement appréhender l’ensemble de vos attentes et de fait prêter attention à différents éléments lesquels peuvent vous changer l’existence.

Cependant, d’abord, une surjeteuse, qu’est-ce que c’est ?

Tel que son nom l’explique, la surjeteuse vous permet de faire de façon automatique un grand nombre de surjets, c’est-à-dire ajuster un couple de parties de tissus ensembles, bâtir et ensuite couper l’excès de textile, rendant de cette manière vos coutures du coup beaucoup plus propres et ensuite beaucoup plus durables. On comprend donc quel est l’attrait de cette mécanique, vu l’efficacité qu’elle permettra en faisant en une unique fois 3 actions différentes.
Ainsi, bien que la surjeteuse est vraiment utile, encore faudrait-il bien la choisir, et pour ce faire se focaliser sur plusieurs aspects, comme le nombre de fils (de 2 à 5), la somme de points distincts proposés, l’agrément d’enfilage, la tension automatique des fils, la présence d’une cuve à déchets et sans oublier bien évidemment, le budget.

Le nombre de bobines de la surjeteuse

Une surjeteuse va avoir, au minimum, deux fils, mais néanmoins va parfois en utiliser jusqu’à 5. En général, il va falloir préférer celles qui vont pouvoir en administrer entre 2 et 4, dans le but de disposer d’ un panel plutôt riche de points variés. Car, avec simplement 2 bobines, vous serez bien diminué dans vos propres sélections alors que, d’un autre côté, cinq fils vous apporteront de pouvoir aussi l’utiliser comme recouvreuse, toutefois tout ça risque de alourdir réellement l’assemblage.

La quantité de points distincts

Comme vu ci-dessus, la somme de points accessibles va dépendre de la quantité de fils contrôlés par la surjeteuse, mais pas seulement. Tout un tas de ajustements et montages pourront influer sur vos options, vous devez alors vérifier que cette surjeteuse ai la possibilité d’ achever convenablement la majeure partie des points de confection de base.

La facilité d’enfilage

Souvent, l’enfilage de la bobine peut se trouver être difficile sur diverses surjeteuses, alors imaginez que vous en possédiez 4 ou 5 à enfiler ! C’est pour ça qu’il s’avère être extrêmement profitable de plutôt bien regarder le mécanisme de votre éventuelle surjeteuse et du coup sa souplesse d’usage. Par exemple, si à chaque remplacement de bobine vous dépensez 35 minutes, il est vraisemblable que flanchiez, et ainsi que votre matériel finisse au fond d’un placard. Cela dit, différentes machines s’avèrent être équipées d’un mode d’enfilage à air terriblement commode.

La tension automatique des fils

Là une fois de plus, ça sera une possibilité qui va vous économiser pas mal de temps, surtout si vous usez couramment des textile distincts, et du coup des aiguilles et des bobines diverses. En pratique, la tension se doit de se mettre au point pour que vos deux pièces de tissus se retrouvent correctement arrangées et du coup des points proportionnés.
Le récipient de récupération des déchets
Ça doit apparaître secondaire, cependant une surjeteuse fait beaucoup de rebuts, à cause de la découpe de textile, et posséder un bac de récupération permettra de ne pas avoir à tout ranger plus tard.

Le coût

Évidemment, ce sera là, probablement, un des sujets principaux de votre sélection. S’il se révèle concevable de commander plusieurs surjeteuses pour moins de 200 €, il faut tabler sur pas loin du double avant d’ obtenir une machine puissante et de fait sérieuse. Du coup, suivant votre emploi, il faut quelquefois être prêt à mettre la somme nécessaire.

En conclusion, la surjeteuse sera sans nul doute un plus si vous voulez entreprendre un travail intéressant, à la hauteur d’un artisan, ceci, en gagnant un temps précieux. Par ailleurs, divers produits vous autoriseront même de faire davantage avec la même somme.